Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Protection de l'enfance

Amener la famille à modifier ses pratiques

Amener la famille à modifier ses pratiques

Les mesures d’accompagnement des enfants au domicile de leurs parents sont renforcées.

Des évolutions législatives amènent les conseils départementaux à créer des dispositifs d’intervention à domicile. "Le Conseil départemental de l’Yonne est particulièrement innovant dans ce domaine car nous y travaillons déjà depuis un certain nombre d’années, remarque Guénaële Nedellec. Et nous avons une palette d’interventions à domicile conséquente en type et en volume". Ces interventions comptent différents niveaux.

Elles peuvent être de quelques heures par mois, lorsque le contenu est essentiellement d’inciter la famille à réfléchir à ses propres pratiques pour se positionner différemment en fonction des difficultés repérées (susciter et accompagner la réflexion). Jusqu’à une trentaine d’heures par mois lorsque l’idée est de l’amener, par l’exemple de l’éducateur, à retrouver une intervention adaptée aux besoins de son enfant. "Un éducateur est alors présent tous les jours, au moins au début de la mesure, et est dans le “faire avec” la famille sur les temps importants : lever,
coucher, repas, bain, devoirs… Le week-end également si nécessaire".

AU CAS PAR CAS

Les interventions à domicile ne peuvent pas concerner toutes les situations d’enfant. Parfois le danger est tellement élevé que la seule façon de protéger un enfant est de l’héberger. "Dans la majorité des situations cependant, nous ne nous trouvons pas face à des parents maltraitants mais à des parents dépassés, qui ont besoin d’être accompagnés pour assumer la fonction parentale", poursuit Guénaële Nédellec.

Autre mesure : l’accueil de jour concerne les enfants déscolarisés du fait d’une organisation familiale défaillante. Il permet d’effectuer un travail autour de la rescolarisation ou de l’insertion du jeune en fonction de son âge et de son profil, en association avec la famille. "Le point commun à toutes ces interventions, quels que soient leur intensité et leur type, est qu’elles sont centrées sur la mobilisation de la famille, l’appui sur les compétences parentales et le caractère global de l’accompagnement proposé. Car pour qu’une famille et un enfant évoluent bien ensemble, il faut également avoir réglé toutes les problématiques transversales (logement, santé…)".

En 2017, le Conseil départemental a mis en place 884 accompagnements légers au domicile des parents, 316 intensifs, et 51 en centre de jour.

Page mise à jour le vendredi 01 juin 2018

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site